19 avril 2009

Samedi 8 novembre 2008

7h30

Premier reveil : Y a de la chouf!

Principe mis en place :

  • p'tit louis dit "enculé" : 50c€
  • fabi dit "ta gueule" : 50c€

7h45

Premier matin : Guigui sent déjà le danger de ce carnet et me casse les couilles d'entrée de jeu...

9h00

Fabi a fait son Fabi :

  • Jean Roux + Guigui : "D'ici deux jours, on va lui peter la gueule"
  • Guigui : "J'ai jamais pu blairer Fabi"

9h01

Droit de réponse de Fabi

Moi, j'ai pas integrer le groupe grâce aux cochoncetés d'une copine...

9h15

Comme je ne savais pas que le frère du père de Mariane était un agent secret qui avait fuit au Brésil, roro me fait remarquer que je ne m'interesse pas aux gens, et que je connais pas le groupe...

9h17

P'tit Louis lance un grand débat : Tennis ou claquettes?

9h18

Nouveau débat lancé par P'tit Louis : C'est plus grave de perdre sa carte d'identité ou son permis?

9h25

Roro, l'unité entre Mariane et Jacqueline (CF photo)

9h40

Le mec du métro, super aimable, nous offre le bus parce qu'on s'est gourré.

10h45

Jo, au jardin botanique : "Ca veut dire quoi Bromeliario?"

Roro : "ca veut dire Ta gueule"

11h30

Chanson de Frinfrin : Y a des cactus, dans mon anus, mais y en a plus, dans mon anus

13h00

Jacqueline est la reine de la Caipi : Avec Ptit Louis, ils ont pris ca pour l'apéro!

14h15

Fin du déjeuner (buffet de ouf) Frinfrin commande un café et se trompe en y mettant du sel. Les serveurs, moqueurs mais sympas, lui en offre un autre

14h30

Ballade sur Ipanema : Plage de sable super fin et bimbos à gogo. Ca a chouffé!

15h15

On continue notre balade sur Copacabana. On a tous piqué une tête. Que du bonheur!

17h20

On arrive à la maison. L'entrée ne paye pas de mine. On sonne. Pas vraiment de réponse mais ca s'ouvre et c'est à partir de là que s'opère la magie : une vieille maison coloniale, couverte d'azulejos, une déco magnifique, des balcons pour les chambres avec des hamacs, un bassin hydromassant, une piscine de ouf mais surtout, une vue sur toute la baie de Rio. LE BONHEUR!

18h00

On visite toute la maison coloniale, et on plonge dans la piscine. Guigui, avec son peignoir de bain, fait très propriétaire. Concernant le pris des chambres, il dira : "vous n'allez pas me faire chier avec les couts variables à la marge!"

18h10

Jean Roux : "J'espère que les impots ne vont pas nous voir ici!"

20h15

On se dit qu'on s'aime, grâce à la Caïpirinha, mais on dit aussi un peu de la merde, notamment en parlant des Fréon.

22h10

Céline écrit : Jo entame sa 2ème Caipirinha et il est complètement bourré (cf 12h30 le 06/11/08)

22h11

Roro écrit : Mariane aime la saucisse

22h25

Roro écrit : Jo a dit "je suis la 1ère bite de Paris". Ca c'est dit!

22h45

Roro écrit : Jo chante "moi je veux mourrir sur scène"

22h58

P'tit Louis écrit : Apparament, quand on se fait enculer, la bite gonfle au moment de l'ejac, puis rétrécit. Merci Jo pour ces détails. Une première mondiale!

23h00

Mariane ecrit : On est complètement bourrado

23h01

Frinfrin écrit : C'est un marque page! Vive la crevette! Hé! tu te clames crevette!

23h03

Je suis bourré

Bilan Cïpirinhas : 30

Posté par joachimdelpech à 15:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Samedi 8 novembre 2008

Nouveau commentaire